Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 12:15

corps humain - CopieLa pratique régulière d'un sport peut entraîner un mieux être général mais aussi améliorer très objectivement l'état de santé ; mais encore faut-il, surtout après une période sédentaire, le choisir avec discernement et s'entourer des conseils nécessaires pour en retirer le maximum de bienfaits en s'exposant à un minimum de risques.

Il ne faut pas méconnaître les risques possibles liés à une reprise soudaine d'une activité sportive par une personne sédentaire depuis de nombreuses années.

Le risque essentiel est cardiaque : une activité physique intense expose à un risque d'infarctus du myocarde et de mort subite. Même chez des personnes ayant pratiqué un ou plusieurs sports durant leur jeunesse.

Il est essentiel de bien se connaître et de connaître ses limites. Par exemple, la fréquence cardiaque à ne pas dépasser.

Cela doit être l'occasion de faire un bilan de santé : pression artérielle, dosages biologiques (glycémie, cholestérol ...), électrocardiogramme, visite chez le médecin.

... et les contre-indications

Certains sports sont formellement déconseillés aux personnes souffrant de diverses maladies, aiguës ou chroniques.

Les éventuels traitements médicamenteux peuvent aussi intervenir dans le choix du sport : parlez-en à votre médecin.

 Les 8 règles d'or à respecter :

- Pratiquer un sport adapté à ses possibilités, c'est à dire en priorité à son âge et à son état physique, en démarrant ou en redémarrant progressivement. 

 - Après 40 ans, faire précéder la reprise d'une activité sportive par une consultation chez un médecin généraliste ; plus jeune en cas de pathologie cardiovasculaire ou respiratoire. 

 - Observer une diététique adaptée. 

- Toujours s'échauffer progressivement. 

- Veiller à une bonne hydratation, avant, pendant et après l'effort. 

- S'abstenir en cas de fièvre, d'une infection, ou de fatigue inhabituelle. 

- Choisir une tenue vestimentaire adéquate. 

- Adapter l'intensité de l'effort aux conditions de température, humidité ambiante et altitude.

 

Consultez votre médecin et faîtes appel à un professionnel du sport.

R.T

www.sotonic-coach-paris.fr

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 11:11
dreamstime 10860730[1] - CopieLa transpiration joue un rôle capital dans la thermorégulation du corps humain, lui permettant d'assurer l'homéothermie (température interne à peu près constante) indispensable à ses métabolismes.

La sudation dépend en grande partie des conditions extérieures (température, vitesse de circulation de l’air, etc.).
Au cours d’une activité physique modérée, comme un footing, la perte de sueur peut atteindre 500 ml par heure à 20-22 °C. Un marathonien peut perdre jusqu’à 1,5 ou 2 litres de sueur par heure et encore plus si la température extérieure est élevée. Plus la température extérieure sera élevée, plus le sportif transpirera.
Lors d’une activité sportive, l’organisme utilise les nutriments en les transformant en énergie dont il a besoin, ainsi qu’en chaleur. Cette chaleur s’accumule et fait augmenter la température corporelle.
Pour ne pas dépasser sa limite normale qui est de 37.2° C, le corps doit procéder à un processus de thermorégulation qui est la transpiration. Le système consiste à évaporer de la vapeur d’eau venant des glandes sudoripares, par l’intermédiaire des pores de la peau situés à la surface de l’épiderme.
Ce mécanisme de maintient de la température corporelle peut se dérégler lors de situations extrêmes : cas d’insolation et coups de chaleur.
A des stades différents il s’agit d'une augmentation excessive de la chaleur du corps (hyperthermie) causée par une déshydratation résultant d'une exposition trop longue au soleil, à un milieu très chaud ou lors d'un exercice musculaire intense. La déshydratation va provoquer une défaillance des systèmes de régulation de la chaleur du corps.

Le tronc assure 50% de la sudation thermique, les membres inférieurs 25 %, le reste étant assuré par les membres supérieurs et la tête. Certaines zones sont particulièrement actives, comme le front, le dos et la région médio-thoracique antérieure.

Le mécanisme de contrôle de la sudation est à la fois nerveux et hormonale.
Celle-ci peut apparaître après un stress émotionnel qui lui a valu le qualificatif de "sueur froide". Cette sudation est caractérisée par son origine centrale, sa rapidité d'apparition (moins de 20 secondes). Sa topographie est particulière puisqu'elle apparaît en des zones, soit presque exclusivement froides comme les paumes et les plantes, soit en des zones mixtes comme le front. Néanmoins dans une température ambiante élevée, au-dessus de 31°, elle peut se voir sur toute la surface du corps.
 
 
 P.R
  
 
Partager cet article
Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 17:11

DSCN0028-thumb-300x225.jpg

Un bon entretien de vos chaussures de sport vous permettra de les conserver plus longtemps.
Le lavage en machine nuit aux propriétés technologiques et physiques de la chaussure (propriétés du tissu et des semelles : maintien, amorti etc.).

On vous conseille donc de les laver dès qu'elles sont très sales (boue) avec de l’eau savonneuse et une petite brosse synthétique puis rincez à l'eau douce. Surtout pas d’eau de javel !

Vous pouvez les laver à la main sans problème :
> Si cela est possible, retirez la semelle de propreté et lavez-la séparément.
> Lavez, l'ensemble de la chaussure, avec une brosse pas trop dure, un peu d'eau chaude et du savon (de Marseille par exemple)   

> Enlever le maximum d'eau à l'intérieur avec un chiffon.
> Pour sécher vos chaussures, évitez de les placer à proximité d'une source de chaleur (tel qu’un radiateur) : il faut les laisser sécher à température ambiante : Le sèche-linge, les exposer en plein soleil et le sèche-cheveux sont donc à éviter.
> Ouvrez les chaussures et garnissez-les de papier journal ou d'essuie-tout. Ceux-ci absorberont l’humidité présente dedans.

Il faut prévoir environ douze heures pour qu’une chaussure sèche correctement.  

 

O.T

 

www.sport-coach-paris.fr

http://www.kalenji-running.com/

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 19:05
Le pied est une mécanique de précision. Il comprend 26 os, 16 articulations, 107 ligaments et pas moins de 20 muscles ! Moyen de déplacement le plus ancien pour l’homme, il doit être au centre de toutes les attentions du coureur. Comme il heurte le sol entre 500 et 1 250 fois par kilomètre, il est indispensable de bien le chausser.
Le choix des chaussures est essentiel. Si vous voulez éviter ampoules, ongles noirs et autres blessures, mieux vaut vous équiper d'une paire bien adaptée à vos pieds !

1 - Faites attention à votre pointure.
Lorsque vous courez, votre pied glisse vers l’avant de plusieurs millimètres, voire d'un centimètre. Lors de l’essayage vous devez veiller à ce que vos orteils ne butent pas sur l'avant du pied.
Laissez un centimètre entre les orteils et le bout de la chaussure.

2 - Votre poids compte !
On ne choisit pas le même modèle de chaussures selon que l'on pèse 60 ou 90 kg. Au-dessus de 80 kg, donnez la priorité à l'amorti, privilégiez une semelle intermédiaire en mousse plus ferme et une technologie d’amorti additionnel au niveau du talon et à l’avant du pied.

3 - Route ou chemins ?
Votre chaussure doit être adaptée à la surface pratiquée. Sur route, privilégiez un bon amorti, car c'est sur ce terrain que vos articulations sont le plus sollicitées et que les chaussures s'usent le plus. Si vous courez sur des chemins, préférez un bon maintien du pied et une semelle crantée, adaptée aux obstacles naturels.

4 - Choisissez vos chaussures en fin de journée !
Pendant l'effort, votre pied gonfle, et au-delà de 30 à 45 minutes de course, votre pied a tendance à s'écraser. Achetez plutôt vos chaussures de sport le soir, quand votre pied est gonflé.

5 - Quand renouveler ses chaussures ?
Celles à semelle épaisse vous permettent de faire entre 1 500 et 2 000 kilomètres. Pour les paires plus légères, comptez 500 kilomètres maximum (modèle spécifique pour la compétition).

6 - Votre type d’appui : pronateur, supinateur, unversel

Un coureur à l'appui universel (type "normal") commence le mouvement de déroulé par l'extérieur du talon.

Il s’agit du mouvement de rotation intérieure du pied juste après qu'il s'est posé sur le sol. Ce moment, baptisé contact initial, fait partie de la phase d'appui du cycle de la foulée.

Renvoie à l'adjectif "extérieur". Dans la version dynamique appliquée à la course, cela signifie que le pied tourne, selon son axe longitudinal, vers l'extérieur du corps. Le bord interne du pied a tendance à s'élever alors que le bord externe s'écrase sous le poids du corps

Depuis le début des années 1980, les marques essaient d’adapter leurs produits à ces trois “natures”.
A chaque appui l’ensemble des chaînes musculaires (ex chaîne postérieure qui s’étend de l’arrière du crâne jusqu’aux bouts des orteils) sont sollicitées différemment selon que vous soyez pronateur,supinateur ou universel.
Il est donc fortement conseillé , si vous envisagez une pratique régulière et que vous portez déjà des semelles orthopédiques,de prendre rendez-vous avec votre podologue afin d’éviter que des déséquilibres trop importants s’installent.


O.T

www.sport-coach-paris.fr

 

 

Partager cet article
Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 11:45
marche-nordique-2.jpg
La marche nordique est un sport pédestre qui s’annonce comme une variante de la marche.
La discipline a été inventée dans les pays scandinaves à la fin des années 60. Appelée initialement Nordic Walking, cette activité constitue depuis des années une excellente méthode pour les skieurs de fond de s’échauffer et surtout de s’entraîner.
La discipline arrive en France en l’an 2000. Elle réunit actuellement plus de 7 millions de pratiquants dans le monde.
La marche nordique est un sport de marche à bâtons : forêts, montagnes ou circuits dans la ville, l’activité peut se faire à divers endroits.
Elle convient aux personnes de tout âge, y compris les enfants et les seniors. Elle nécessite quelques accessoires à savoir deux bâtons en fibre de carbone et une bonne paire de tennis. Pour plus de confort, vous pouvez vous procurer des chaussures spéciales pour la marche nordique et aussi un pantalon thermorégulateur et anti-transpiration.
La marche nordique est de plus en plus recommandée par les médecins. Pourquoi ?
  • - S'agissant d'un sport doux, il convient à tous
  • - Il sollicite les fonctions respiratoires et cardiaques
  • - Il soulage les genoux et le dos, grâce à l'utilisation des bâtons (contrairement au footing)
  • - Il fait travailler 80 % des muscles du corps

 

O.T
 
Partager cet article
Repost0
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 15:23

1300959522643-1-.jpg

 

Des différences existent entre hommes et femmes, qu’elles soient liées à leur constitution respective ou à leur physiologie, elles ont des conséquences sur l’adaptation de l’un et de l’autre à l’effort. Cela explique aussi les différences de performances entre les deux sexes.

Les femmes sont généralement plus petites que les hommes car leur masse musculaire est moins importante. Cela est dû aux sécrétions hormonales qui diffèrent de l’un à l’autre.
Le système hormonal masculin sécrète plus de testostérone. Cette dernière participe au développement de la formation osseuse.
Chez la femme, ce sont les œstrogènes qui aident à ce développement mais cela ne dure que durant deux à quatre ans après la puberté. Il en résulte un arrêt de la croissance plus tôt chez les filles que chez les garçons.
En effet la différence entre l’homme et la femme est avant tout la force musculaire. Des études montrent que la différence de force musculaire entre les deux peut atteindre jusqu’à 50%. Les femmes sont plus faibles au niveau supérieur de la taille car l’essentiel de leur masse musculaire est concentré au niveau inférieur de la taille.
 
C’est la seule différence entre eux, car homme et femme ont les mêmes capacités en ce qui concerne la contraction musculaire.
Les seules variations qui existent entre homme et femme sont des données initiales, comme la taille, le poids, la masse musculaire ou la force, qui sont généralement supérieures chez l’homme.
Enfin, les femmes ont plus de tissu adipeux que les hommes, cela les favorise dans des sports comme la natation mais qui les désavantage parfois dans d'autres (sauts etc.).

La grossesse

Sauf contre-indications, une activité sportive peut être maintenue tout au long de la grossesse. A partir du 2ème trimestre, il est cependant préférable de prendre des précautions. Le sport ne doit pas solliciter exagérément le coeur, ni imposer trop de secousses. Les réflexes sont diminués et l'équilibre un peu modifié.
Le sport contribue à maintenir la tonicité de la peau et à entretenir la musculature abdominale. Il stimule le retour veineux et permet de lutter contre les jambes lourdes et les varices.

Prévention de la perte osseuse

La déminéralisation touche plus la femme que l'homme : à 90 ans, elle a perdu 50 à 55% de son contenu minéral osseux contre 15 à 20% chez l'homme.
La perte osseuse après la ménopause s'accroît fortement et atteint 3 à 5% par an dans les 5 ans après.
Une activité physique modérée et régulière (gymnastique, marche, natation...) est recommandée pour prévenir l'ostéoporose post-ménopausique, en association avec un apport supplémentaire en calcium ou un traitement hormonal substitutif.

O.T

www.sotonic-coach-paris.fr

Partager cet article
Repost0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 18:22

Vos performances ne sont pas les mêmes à 50 ans qu'à 20 ans, mais les bénéfices d'une pratique sportive régulière sur le physique et le mental sont quant à eux indéniables, et ce, à n'importe quel âge !

Fotolia_20514269_XS.jpg

 - le sport permet une diminution des risques cardio-vasculaires;

 - le sport permet un retardement du processus de viellissement;

 - le sport permet une prévention de la perte osseuse (prévention de l'ostéoporose); 

 - les tendances à l'anxiété et à la dépression sont moindres. L'exercice physique prolongé s'accompagne d'une sensation de bien-être que connaissent bien les pratiquants, liée à une augmentation probable des endorphines cérébrales ;

- le statut immunitaire s'améliore;

Il n'y a pas d'âge pour commencer ou se remettre au sport.

Tout d'abord, si vous voulez (re)prendre une activité sportive, consultez votre médecin, qui procédera à un bilan de santé. Par la suite, il est fortement recommandé de mettre en place un suivi médical.

 En fonction de votre état de santé (mal au dos...), votre médecin vous indiquera les sports à éviter, les activités à pratiquer.

Une fois le bilan établi, vous pouvez passer à la pratique. Lorsqu'on fait du sport, il y a quelques règles importantes à suivre (échauffement, geste juste à effectuer...). Faites appel à un coach sportif : il vous aidera à atteindre vos objectifs tout en veillant à votre intégrité physique.

 

O.T

www.sotonic-coach-paris.fr

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 00:02

Tia-20Hellebaut-20saut.jpgL’ectomorphe correspond à un grand développement du système nerveux et du cerveau (ectoderme). Il a tendance à être mince, élancé.  

L'ectomorphe possède les caractéristiques suivantes : 

      Physique : 

·         * visage triangulaire

·         * épaules et bassin étroits

·         * membres longs

·         * ossature fine

·         * grand et mince

·         * faible masse musculaire

·         * possède de grandes facilités au niveau de la souplesse

·         * forte activité nerveuse

·         * difficulté à prendre du poids

·         * métabolisme rapide

·         * fréquence cardiaque élevée

- Tempérament :

·         * sensible

·         * timide

·         * introverti

·         * préfère l’intimité à la foule, se montre souvent inhibé 

 

Il ira naturellement vers les activités d'endurance, mais ne doit pas en abuser s’il souhaite trop perdre de la masse musculaire.

L'ectomorphe peut se permettre de s'alimenter pratiquement avec tous les aliments, son métabolisme rapide lui permettant d’éviter une prise de poids rapide. Il devra, cependant, éviter les excès.

 

O.T.

www.sotonic-coach-paris.fr

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 23:43

Tyson-gay21.jpg

Le mésomorphe correspond à un grand développement de la musculature et du système circulatoire (mésoderme).

Le mésomorphe possède les caractéristiques suivantes : 

- Physique :  

·         * visage carré ou rectangulaire

·         * corps musclé et large

·         * épaules horizontales plus larges que le bassin

·         * membres longs

·         * ossature solide

·         * tension artérielle faible

·         * digestion normale

Tempérament :

·         * actif

·         * dynamique

·         * autoritaire

·         * preneur de risque

 Un entraînement modéré suffira au mésomorphe afin d'améliorer ses performances. Il devra surveiller sa souplesse, parfois limitée par sa bonne tonicité musculaire.

 

      O.T.

      www.sotonic-coach-paris.fr

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 16:38

Reese 595x360L’endomorphe correspond à un grand développement du système digestif, en particulier l’estomac (endoderme). Ces sujets ont une certaine tendance à la corpulence, avec un corps mou et des muscles peu saillants.

L'endomorphe possède les caractéristiques suivantes :

     

 

 Physique :

·         * visage arrondi

·         * cou assez court

·         * corps étroit

·         * épaules étroites

·         * membres courts

·         * ossature fine

·         * tendance à la rondeur et à la prise de tissus adipeux

·        *  le pouls cardiaque est lent au repos et la tension artérielle normale

Tempérament :

   * aime manger

·         * jovial

·      ·  * cherche le confort

·         * tolérant

·         * calme

 
L'endomorphe prend du poids assez facilement et doit opter pour une alimentation équilibrée. Les activités d’endurance seront tout particulièrement adaptées à son profil, car les dépenses caloriques engendrées lui permettront de réguler son poids.



O.T.

www.sotonic-coach-paris.fr

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Sotonic-Coach-Paris
  • : Blog de la forme et du bien être avec quelques conseils et astuces pour rester en forme et prendre soin de vous.
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories