Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 17:16

Libido et sport sont compatibles : le dynamisme accru résultant de la participation a un programme topelement.jpgd'entraînement fait sentir ses effets sur la libido.
Votre libido fait du yoyo ? Pour raviver la flamme et retrouver la passion du début dans votre couple (nuits torrides...grrr), mettez vous au sport. En effet des études scientifiques ont démontré que le sport avait une influence bénéfique sur notre libido.

Les hommes
Plusieurs études démontrent que les personnes physiquement actives ont tendance à avoir une vie sexuelle plus intense et cela même à un âge avancé.
L'une d'elles, menée par des chercheurs de l'Université de la Californie auprès de 95 hommes sédentaires (48 ans en moyenne), mais en bonne santé, est particulièrement éloquente. Durant neuf mois, 78 des participants se sont entraînés quatre fois par semaine, 60 minutes par séance à une intensité représentant jusqu'à 80 % de leur capacité cardiaque maximale. Les 17 autres devaient marcher une heure, quatre fois par semaine.
En se basant sur le journal intime de chaque participant, les auteurs de l'étude ont constaté que les hommes qui faisaient des exercices vigoureux avaient, à la fin de l'étude, plus de relations sexuelles (30% de plus!) qu'au début de l'expérience. De plus, le nombre de ceux qui avaient des difficultés érectiles avait passablement diminué. Chez le groupe de marcheurs, le désir sexuel avait aussi augmenté.
Une autre étude, publiée en août 2003 dans Annals of Internal Medicine, menée auprès de 31 742 hommes âgés de 53 à 90 ans, révèle que les hommes de plus de 50 ans qui restent physiquement actifs voient leur risque de souffrir de dysfonction érectile diminuer de plus de 32 % par rapport aux hommes sédentaires.

Les femmes
Les femmes aussi bénéficient de l'effet «libidinal» de l'exercice. Après avoir interrogé 8000 lectrices d'un magazine de santé, la Dr Linda DeVillers, professeur de psychologie à l'Université de Pepperdine, à Los Angeles, a constaté que 25 % d'entre elles avaient le goût de faire l'amour après leur workout. 3% seulement ont dit connaître une baisse de leur désir sexuel. Après plus de six mois, 34 % des femmes ont mentionné avoir une vie sexuelle plus satisfaisante depuis qu'elles faisaient de l'exercice et presque toutes (89%) ont soutenu qu'elles avaient davantage confiance dans leurs capacités sexuelles.
Plus récemment, des chercheurs de l'Université de Chicago ont interrogé 500 femmes de 18 à 45 ans. Une sur quatre a affirmé que l'exercice éveillait le désir sexuel. Et cette étonnante synergie ne s'arrête pas une fois les souliers de sports enlevés. Selon cette étude, les femmes actives physiquement ont constaté une amélioration de leur vie sexuelle.

Comment agit l'exercice?
Comment l'exercice peut-il améliorer l'appétence sexuelle? Selon les chercheurs, il agit à la fois sur le physique et le mental. Le fait d'être plus détendu (le stress nuirait à la vie sexuelle), plus musclé, plus à l'aise dans son corps, de se trouver en somme plus attrayant, améliore la confiance en soi, ce qui ne peut qu'enrichir la vie sexuelle. Le fait aussi d'avoir une plus grande endurance cardiovasculaire et un meilleur tonus musculaire constituent sûrement des atouts lors d'une relation sexuelle. Et si la relation se prolonge, il est certain que la personne en bonne condition physique risque moins de se fatiguer. C'est une question d'énergie.
Les hommes de plus de 50 ans profiteraient surtout de l'influence positive de l'exercice sur la circulation sanguine et la testostérone. En retardant l'apparition de l'athérosclérose dans les artères (dégénérescence fibreuse de l’artère qui perd en élasticité et devient plus rigide), donc y compris dans les artères péniennes, l'exercice facilite l'afflux de sang dans les corps caverneux du pénis. Quant à la testostérone, une hormone produite en grande partie par les testicules, elle est intimement associée au désir sexuel. Or, un exercice modéré augmente la présence de cette hormone dans le sang.
Le sport permet en effet de meilleures performances du coeur et favorise l'irrigation de tous les muscles.

Enfin on peut ajouter que l’effort modéré, occasionne un réchauffement du corps, qui se prolonge de quelques minutes à plusieurs heures. Or, la chaleur est un stimulant de la libido et il est démontré qu'à 37,5°, on a davantage envie de faire l'amour...

Attention!
Une surdose d'activité physique joue un rôle anaphrodisiaque...
C'est le cas des adeptes du marathon qui dépassent 25 km d'entraînement par jour.
Des études faites par des chercheurs de l'Université d'Alberta au Canada, dont les résultats ont été publiés dans le journal de l'association médicale américaine, apportent une caution scientifique aux constatations empiriques signalées par certains coureurs.
En effet, les hommes qui ont l'habitude de courir plus de 60 km par semaine, voient se réduire le niveau de la production d'hormone mâle ( testostérone ), facteur qui pourrait contribuer à la baisse de la libido. L'échantillon analysé comparait 31 sportifs et 18 hommes sédentaires (Source Sport et Vie Hors serie n°12).
On ignore si une telle baisse (temporaire, faut-il préciser) nuit à la libido. Il reste qu'après des heures d'exercices vigoureux, on a sans doute moins le goût, le soir venu, de s'adonner à des activités sexuelles explosives.
Une autre étude publiée dans The Physician and Sport Medicine montre qu'une perte de poids rapide et importante, comme cela se produit souvent chez les lutteurs et les boxeurs, entraîne une baisse marquée de la testostérone sanguine ainsi que de l'activité sexuelle.
En fait, les accros de l'exercice deviennent tout bonnement moins fertiles. Chez les femmes, cela se traduit par un arrêt temporaire des règles (aménorrhée de la sportive) et chez les hommes, par une baisse de la production et de la qualité du sperme.
Ce qui revient à dire qu'une marathonienne, dont le compagnon est aussi marathonien, a peu de chance de devenir enceinte pendant la période d'entraînement ! Heureusement, cette baisse de fertilité disparaît dès que l'entraînement diminue.
En somme, l'exercice stimule la libido, il faut en profiter avec modération.

 

T.R

 

www.sotonic-coach-paris.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by sotonic officiel - dans Bien-être
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Sotonic-Coach-Paris
  • Sotonic-Coach-Paris
  • : Blog de la forme et du bien être avec quelques conseils et astuces pour rester en forme et prendre soin de vous.
  • Contact

Recherche

Catégories